La mémoire humaine. une perspecive fonctionnaliste par Serge Nicolas

La mémoire humaine. une perspecive fonctionnaliste

Titre de livre: La mémoire humaine. une perspecive fonctionnaliste

Éditeur: Editions L'Harmattan

ISBN: 2738498108

Auteur: Serge Nicolas


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Serge Nicolas avec La mémoire humaine. une perspecive fonctionnaliste

La mémoire est l'un des phénomènes biologiques, psychologiques et humains les plus intriguant. Ces dernières années des avancées considérables ont été constatées en psychologie et en neurosciences. La démarche de l'auteur est profondément nouvelle. Outre que cet ouvrage constitue une synthèse des connaissances sur la mémoire à l'aube du XXIe siècle, il présente l'originalité d'allier les approches philosophique, expérimentale et pathologique. Il se caractérise notamment par l'adoption d'une démarche historique et d'une réflexion éminemment critique que l'on ne rencontre que trop rarement dans les ouvrages d'auteurs. Les grandes thématiques de recherches et les modèles théoriques actuellement dominants sont présentés dans ce livre ainsi que des travaux originaux portant sur la mémoire chez le sujet normal et le patient amnésique. Les limites de l'approche structurale de la mémoire, considérée comme composée de systèmes indépendants en constante interaction, sont exposées avec clarté. L'une des originalités les plus marquantes de l'ouvrage est la présentation, dans toute son ampleur, de l'approche fonctionnaliste de la mémoire considérée comme un enregistrement d'opérations cognitives. Il s'agit aussi d'un écrit critique où plusieurs thèses sont défendues. Face aux neuroscientistes, l'auteur soutient que la mémoire est une et indivisible. Face aux psychologues, l'auteur soutient que la mémoire est à la base de la cognition et du psychisme en général ; le point de départ de la véritable étude psychologique de l'individu. Ce livre s'adresse à l'ensemble des étudiants en psychologie, en philosophie, en informatique et en neurosciences mais aussi aux professeurs, aux chercheurs et aux spécialistes désireux de s'informer des avancées et réflexions théoriques sur la mémoire humaine. Il intéresse aussi tous ceux qui sont curieux des réflexions et des développements les plus ré

Livres connexes

La mémoire est l'un des phénomènes biologiques, psychologiques et humains les plus intriguant. Ces dernières années des avancées considérables ont été constatées en psychologie et en neurosciences. La démarche de l'auteur est profondément nouvelle. Outre que cet ouvrage constitue une synthèse des connaissances sur la mémoire à l'aube du XXIe siècle, il présente l'originalité d'allier les approches philosophique, expérimentale et pathologique. Il se caractérise notamment par l'adoption d'une démarche historique et d'une réflexion éminemment critique que l'on ne rencontre que trop rarement dans les ouvrages d'auteurs. Les grandes thématiques de recherches et les modèles théoriques actuellement dominants sont présentés dans ce livre ainsi que des travaux originaux portant sur la mémoire chez le sujet normal et le patient amnésique. Les limites de l'approche structurale de la mémoire, considérée comme composée de systèmes indépendants en constante interaction, sont exposées avec clarté. L'une des originalités les plus marquantes de l'ouvrage est la présentation, dans toute son ampleur, de l'approche fonctionnaliste de la mémoire considérée comme un enregistrement d'opérations cognitives. Il s'agit aussi d'un écrit critique où plusieurs thèses sont défendues. Face aux neuroscientistes, l'auteur soutient que la mémoire est une et indivisible. Face aux psychologues, l'auteur soutient que la mémoire est à la base de la cognition et du psychisme en général ; le point de départ de la véritable étude psychologique de l'individu. Ce livre s'adresse à l'ensemble des étudiants en psychologie, en philosophie, en informatique et en neurosciences mais aussi aux professeurs, aux chercheurs et aux spécialistes désireux de s'informer des avancées et réflexions théoriques sur la mémoire humaine. Il intéresse aussi tous ceux qui sont curieux des réflexions et des développements les plus réLa mémoire est l'un des phénomènes biologiques, psychologiques et humains les plus intriguant. Ces dernières années des avancées considérables ont été constatées en psychologie et en neurosciences. La démarche de l'auteur est profondément nouvelle. Outre que cet ouvrage constitue une synthèse des connaissances sur la mémoire à l'aube du XXIe siècle, il présente l'originalité d'allier les approches philosophique, expérimentale et pathologique. Il se caractérise notamment par l'adoption d'une démarche historique et d'une réflexion éminemment critique que l'on ne rencontre que trop rarement dans les ouvrages d'auteurs. Les grandes thématiques de recherches et les modèles théoriques actuellement dominants sont présentés dans ce livre ainsi que des travaux originaux portant sur la mémoire chez le sujet normal et le patient amnésique. Les limites de l'approche structurale de la mémoire, considérée comme composée de systèmes indépendants en constante interaction, sont exposées avec clarté. L'une des originalités les plus marquantes de l'ouvrage est la présentation, dans toute son ampleur, de l'approche fonctionnaliste de la mémoire considérée comme un enregistrement d'opérations cognitives. Il s'agit aussi d'un écrit critique où plusieurs thèses sont défendues. Face aux neuroscientistes, l'auteur soutient que la mémoire est une et indivisible. Face aux psychologues, l'auteur soutient que la mémoire est à la base de la cognition et du psychisme en général ; le point de départ de la véritable étude psychologique de l'individu. Ce livre s'adresse à l'ensemble des étudiants en psychologie, en philosophie, en informatique et en neurosciences mais aussi aux professeurs, aux chercheurs et aux spécialistes désireux de s'informer des avancées et réflexions théoriques sur la mémoire humaine. Il intéresse aussi tous ceux qui sont curieux des réflexions et des développements les plus ré