La prison aux champs. Les colonies d'enfants délinquants du nord de la France au XIXe siècle par Christian Carlier

La prison aux champs. Les colonies d'enfants délinquants du nord de la France au XIXe siècle

Titre de livre: La prison aux champs. Les colonies d'enfants délinquants du nord de la France au XIXe siècle

Éditeur: Editions de l'Atelier

ISBN: 2708229834

Auteur: Christian Carlier


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Christian Carlier avec La prison aux champs. Les colonies d'enfants délinquants du nord de la France au XIXe siècle

Préface de Jacques-Guy Petit.Les enafnts délinquants ont partagé pendant des siècles les lieux d'enfermement des prisonniers adultes. Avec la monarchie de Juillet, vient le temps des colonies pénitentiaires agricoles. L'Etat se débarrasse alors sur des propriétaires privés de l'impossible mission de métamorphoser des petits voleurs de la ville en ouvriers agricoles. Pour des fondateurs de ces colonies, les bénéfices ne furent pas minces : main-d'oeuvre gratuite des enfants, manne de l'Etat sous la forme de prix de journée et de subventions, considération sociale et intellectuelle. devant la prolifération des institutions privées, l'Administration Pénitentiaire réagit en fondant, près des maisons centrales, ses propres colonies. A partir de l'exemple de deux colonies au nord de la France, Guermanez privée et Saint-bernard publique, l'auteur tente de répondre à des questions quasiment intemporelles. Est-il légitime de garder captifs des enfants reconnus comme ayant agi sans discernement, sous le seul motif qu'il s'agit de produits de la misère / L'Etat peut-il se démettre entre les mains du privé de sa fonction, régalienne, de punir et d'éduquer ? Une prison sans barreaux est-elle meilleure ou pire qu'une prison normale ? Enfin, à qui les colonies pénitentiaires furent-elles utiles . Aux enfants ? A l'Etat ? A la société ? Ou aux seuls propriétaires privés ?